Le scoutisme

15 Oct 2013

eeudf.jpgInterview de Chrystel Raharijaona qui supervise le scoutisme :

Peux-tu nous présenter le groupe des scouts en quelques mots ?

Nous sommes le groupe « Paris Faubourg Saint-Antoine » des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France. Nous accueillons un week-end par mois 90 filles et garçons de 8 à 18 ans, encadrés par une quinzaine de jeunes adultes de 18 à 25 ans. A travers de nombreuses activités éducatives, ludiques et de service, mais aussi spirituelles, le groupe est un lieu pour se construire en tant que futurs adultes et s’épanouir.

Quels sont les défis à relever cette année ?

Le groupe connaît une forte croissance et c’est enthousiasmant ! Nous devons réussir à bien accueillir les nouveaux et leurs familles, mais aussi à accompagner les jeunes encadrants. Nous continuons à développer le vécu spirituel pendant nos activités et les liens avec nos trois paroisses de rattachement. Les pasteurs Caroline Bretonès du Marais, Vincens Hubac du Foyer de l’âme et Christine Leis de Béthanie vont nous y aider.

Des sujets d’intercession ?

Pour un bon démarrage de notre nouvelle deuxième unité d’éclaireuses et d’éclaireurs à Béthanie, prier pour les encadrants, le Conseil Presbytéral qui les accueille, les enfants et leurs familles.
Pour les Chefs d’unité : qu’ils aient l’énergie, la sagesse, l’équilibre, la créativité et le grain de folie nécessaires pour mener à bien l’éducation scoute des enfants qui leur sont confiés !
Pour qu’à travers le scoutisme et en particulier le témoignage de ceux qui sont chrétiens, les enfants découvrent un Jésus vivant, proche, simple d’accès, qui agit concrètement dans nos vies.
Pour que des parents des scouts, des étudiants et jeunes pros, et aussi des anciens, se sentent appelés à rejoindre l’équipe adulte locale pour soutenir et organiser en coulisses la vie du groupe Paris Faubourg Saint-Antoine.