Qu’est-ce que la liturgie ?

6 Juil 2014

La liturgie est une forme de langue commune dont nous avons besoin pour nous comprendre et prier ensemble lors d’un culte. Être liturge est un « service public », dans le sens où il s’agit d’un service de l’assemblée. Le liturge n’est pas dans une prière personnelle, il ou elle ne parle pas en son nom propre, mais il est au service du Seigneur pour soutenir les autres dans la prière. Concrètement, le liturge ne se présente pas, il ne dit pas « bonjour! » avant de prier, mais emmène l’assemblée dans la prière.

Ces prières ne sont pas toutes les mêmes, et le culte se déroule selon un certain nombre de séquences liturgiques, qui correspondent à presque la totalité de la vie chrétienne, c’est-à-dire:

– La louange, l’action de grâce, l’adoration.
– La repentance (confession du péché) qui fonctionne avec l’annonce du pardon (absolution) et aussi avec la loi dans la liturgie réformée classique (culte du matin au Marais).
– La confession de foi.
– La prière d’intercession et le Notre Père.
– L’offrande, l’annonce et l’envoi-bénédiction.

Chaque bloc représente donc une étape dans la vie chrétienne:

* L’accueil
Une parole de bienvenue, et aussi une prière dont le but est avant tout de rappeler l’autorité de celui qui règne sur ce lieu et ce temps. Il s’agit d’invoquer le nom du Seigneur et de poser sa seigneurie sur le culte.

* Louange-repentance-annonce du pardon
L
a foi commence par la louange, dans le fait de découvrir qui est Dieu. Ensuite, la louange me permet de comprendre qui je suis, et surtout qui je ne suis pas: ni Dieu, ni l’homme que je devrais être. Je ne peux que reconnaître que je suis défaillant. Et cette reconnaissance de ma faillibilité me permet d’accueillir la parole de grâce de Dieu. Son amour dépasse mes faiblesses.

* Confession de foi
T
out cela repositionne correctement ma relation avec Dieu: je sais qui Il est et je sais ce que je suis, et je peux donc confesser ma foi. Le soir au Marais, c’est la parole qui vient susciter notre foi, et donc la confession vient en réponse à la parole de Dieu.

* Intercession et notre Père
L
‘intercession est une prière qui nous fait passer de la réception à la parole à l’ouverture vers les autres; qu’est-ce que ça veut dire par rapport à ma vie ? Les gens autour de moi ? Le monde ? L’intercession me sort du cercle du dialogue Dieu-moi, et me fait prendre conscience de ma responsabilité vis-à-vis du monde. Aussi, le fait de voir des personnes qui, aux vues de ce que j’ai entendu, me paraissent fragilisées, m’amène à les porter dans la prière, et je les ramène devant Dieu. L’intercession nous emmène plus loin que la prière personnelle. Elle se termine par le notre Père, considéré comme la prière qui résume toutes les prières. C’est également une manière de donner à Jésus le dernier mot de notre prière.

* Offrande et annonces
C’est une prolongation de notre prière, traduite en acte. A la fois un geste de reconnaissance et aussi d’engagement pour d’autres. Le temps des annonces sont à l’image d’une communauté qui traduit en actes la parole et la prière (formations, repas, etc.) L’offrande et les annonces ont un poids liturgique aussi fort que le reste, et ne doivent pas être considérés comme un interruption dans le culte.

* Envoi et bénédiction
C
‘est le moment où l’on sort, fort de tout ce qu’on vient de vivre, avec cette bénédiction qui est un rappel de ce que Dieu veut pour nous, et qui nous envoie dans le monde être ceux que nous sommes appelés à être.