Retour sur le Café éphémère

18 Déc 2015

Après vous avoir tenus en haleine pendant plusieurs semaines avec la préparation du Café éphémère et vous avoir sollicités pour donner un coup de main pour ce moment de partage, c’est le temps de vous dire merci ! MERCI !!! Un grand merci tout d’abord au Seigneur pour la joie, la paix, les multiples bénédictions qu’Il a accordées à chacun et à l’Eglise ! Et merci à tous ceux qui se sont investis d’une manière ou d’une autre. Plusieurs ont été bénis et encouragés dans leur marche avec Dieu, et beaucoup de passants ont pu ressortir changés, par une expérience, une rencontre, une discussion imprévues, mais prévues par Dieu. Dans le royaume de Dieu, tous sont bénis du Père : aussi bien ceux qui servent que ceux qui le cherchent !

Voici quelques témoignages de cette journée bénie :

“J’ai été encouragé par le petit temps de prière que nous avons eu juste avant le début du café éphémère car j’ai vraiment ressenti que nous étions tous là pour faire la même chose : servir, peu importe la manière etc… j’ai trouvé beau de voir l’Eglise active et tout simplement se rendre peut-être plus « accessible » de manière concrète pour de nombreuses personnes, simples passants ou habitants du quartier. “

“C’est un miracle qui a été accompli dans la vie de plusieurs visiteurs samedi: ils n’avaient pas besoin d’une résurrection ou je ne sais quoi d’autre, mais simplement d’être aimés, accueillis, écoutés… qu’ils soient « SDF » ou « couverts de bijoux » nombreux sont ceux qui ont reçu quelque chose de la part du Seigneur et ça me remplit de joie.”

“La veille j’avais fait l’apéro avec deux copines auxquelles j’ai parlé du concert de Gospel. Je les ai invitées sans être convaincues qu’elles viendraient. C’est mal connaître le Seigneur qui avait un plan. En effet, à 15h l’une d’entre elles m’envoie : « Ça tient toujours pour le concert de gospel ? ». J’’avais complètement oublié que je les avais invitées… Je l’ai donc informée qu’elle pouvait venir plus tôt. Ce qu’elle a fait. Pour la première fois, je lui ai témoigné de ma révélation, de ma foi et du baptême. Elle a été très émue et m’a parlé de celle de ses parents, que son papa aurait été très sensible à tout ce que nous faisons au Temple. Puis avant le concert, elle s’est assise « par hasard » devant les bibles enrubannées… Elle m’a regardé et m’a dit : « est-ce que je peux en prendre une ? J’ai ENVIE de la lire ! ». Amen ! A cet instant j’ai senti la forte présence du Seigneur. Elle a pleuré tout le long du concert. Elle m’a confié qu’elle avait passé un moment très intense et qu’elle n’oubliera pas qu’il s’est passé quelque chose.”

“3 belles rencontres avec d’abord un frère puis deux sœurs en Christ catholiques dont nous avons pu un peu apaiser les tourments et montrer que nous faisions vraiment partie du même corps, ce qui leur a fait beaucoup de bien. Ensuite de voir que les personnes que Dieu veut que nous approchions soient des personnes qui ont soif de Lui d’une manière ou d’une autre.”

“Pour ce qui est des « témoignages de foi autour d’une table », quelques uns d’entre nous ont pu avoir des conversations assez consistantes avec des personnes chrétiennes non pratiquantes ou non chrétiennes. Dans les cas les plus difficiles, si je puis dire, nous avons pu leur offrir une écoute, un sourire et une bénédiction en guise d’au revoir. “