Visas pour la foi, quels échos de cette semaine « découverte de la foi » ?

2 Mar 2015

Au terme d’un bon voyage, rempli de surprises et de découvertes, tout au long des 5 soirées, la semaine « Visas pour la foi », arrive à bon port avec ses voyageurs, ses hôtes norvégiens et son personnel de bord.

Quelques réactions à chaud des voyageurs à la question « Qu’est-ce que ça vous a fait ? » :

A. « Surprise, intéressée, instruite »

G. « Cela nous encourage à nous positionner au niveau de l’identité »

H. Chrétien depuis quelques années, « c’est un retour aux fondamentaux, ce n’est pas que pour des débutants »

W. Chrétien depuis peu « de la nourriture spirituelle »

A. « C’est surprenant, il est bon d’être ensemble, on peut s’y retrouver sans être dans la foi chrétienne, même un néophyte retire de belles choses »

T. « Pendant la soirée 3, j’ai pu aller plus loin dans la découverte des textes, même si je suis chrétienne depuis longtemps. Je me suis rendue compte que le pardon n’était pas « normal » dans la justice pénale, ce qui fait une grande différence avec la justice de Dieu. »

D. « Rencontrer les frères et sœurs autrement, c’était super, cela permet de vivre la réalité de l’église autrement »

I. « Je recommande ces soirées parce que l’on ne sait jamais comment Le Seigneur va nous parler. J’ai reçu autre chose que ce que je m’attendais à recevoir. »

N. (musulmane) : « Les personnes autour nous expliquent les choses, cela permet de comprendre. Les discussions, prières et chants m’ont permis d’apprendre encore un peu plus. J’ai eu l’impression de pénétrer dans une bulle de bienveillance et de bonté. Mon âme s’en est sentie rassasiée et mon cœur apaisée. Je recommande ces rencontres pour la richesse de ses échanges et la profondeur des sujets abordés. »

corpsLe petit mot des pasteurs, notre équipage de bord : « nous savons que vous avez parfois pu être frustrés de ne pas avoir assez de temps, d’avoir reçu des outils, mais peu de temps pour les développer. A ceux qui découvrent la foi, nous vous invitons à creuser en profondeur, à persévérer, poser des questions aux personnes de la communauté. A ceux qui sont plus anciens dans la foi chrétienne, que ces soirées soient un tremplin pour rejoindre d’autres sur un chemin moins avancé. »

A bientôt, avec ou sans passeport, mais toujours avec une identité renouvelée !

Pour ceux qui ont raté le voyage, et souhaitent quelques « photos souvenirs », vous pouvez faire un tour sur cet article : un condensé de la soirée 3.