Martin Luther… Laisser Dieu être Dieu

5 Mai 2014

Un recueil de textes de Martin Luther choisis et présentés par la pasteure Caroline Bretones est paru à l’automne dernier aux Éditions du Seuil : Martin Luther ; Laisser Dieu être Dieu. Pour nous le présenter, Caroline répond à nos questions.

Luther_CB.jpg

Pourquoi ce projet de livre sur Luther ? Qu’offre-t-il de nouveau sur le réformateur ?

Le projet de ce livre est né d’une amitié entre le pasteur Albert Greiner, éminent spécialiste et traducteur de Luther, et moi-même, il y a quelques années déjà. Albert Greiner fut mon « pasteur accompagnateur » lorsque j’ai débuté dans le ministère et c’est grâce à lui que j’ai pu approfondir ma connaissance de Luther, non seulement comme réformateur, mais également comme pasteur, homme de lettres et homme de foi. Nous avions rêvé d’écrire un livre ensemble, à deux voix, et l’occasion nous en a été donnée par les Editions du Seuil, pour la collection « Voix spirituelles ». Un vrai cadeau qui nous a permis de travailler ensemble avec beaucoup de joie. Ce n’est pas un ouvrage novateur sur Luther mais un petit manuel pour le grand public qui permet de découvrir non seulement la personnalité de Luther mais aussi sa pensée et sa foi, en lisant directement ses textes.

Comment ce portrait d’un homme du XVIe s. nous rejoint-il aujourd’hui ? Comment ses écrits peuvent-ils nous parler pour notre foi d’aujourd’hui ?

Il y a deux choses que je trouve passionnante chez Luther et d’une grande actualité pour aujourd’hui : la première c’est la manière dont son expérience spirituelle a profondément bouleversé sa foi et sa pensée – toute la théologie de son temps a été revisitée à la lumière de cette expérience de la grâce de Dieu manifestée en Christ, c’est un renversement qui nous oblige nous-mêmes à revisiter sans cesse nos fondamentaux ! La seconde c’est la dimension du combat spirituel qui affleure en permanence dans ses écrits. Luther est à la fois un homme de conviction, capable de défier l’Empire à cause d’une certitude fondée sur la Parole de Dieu, et en même temps, c’est aussi un homme qui n’ignore rien du combat qui se joue dans la vie de chaque croyant entre la foi et l’incrédulité, entre la vie et la mort, entre l’espérance et la désespérance, entre Dieu et son ennemi. Il en parle avec une grande liberté et ce qu’il dit est tellement proche de ce que nous vivons nous-même aujourd’hui.

Si vous deviez retenir une phrase de Luther qui rendrait l’essentiel de sa théologie, ou qui vous a particulièrement marqué dans votre parcours de foi ?

« Dieu nous dit: […] Mon cher, que ma Parole et moi-même, nous soyons pour toi un trésor, une royauté et un royaume céleste au milieu même de ta pauvreté, de tes malheurs et de ta misère ! Ma Parole demeure éternellement et toi aussi tu demeures dans la Parole.[…] La Parole est le signe par excellence qui permet de reconnaître le peuple de Dieu. Rien n’est plus réconfortant que de posséder la Parole de Dieu. » (Commentaire du Psaume 147 « Lauda Jerusalem »)

Martin Luther ; Laisser Dieu être Dieu
Caroline Baubérot-Bretones
Points Sagesses n°291
128 pages ; 5,5€