Les chrétiens et l’écologie : comment oeuvrer aujourd’hui ?

24 Nov 2019

Aujourd’hui, la crise écologique est décrite partout dans les médias. Comment agir en tant que Chrétien pour l’écologie alors que de nombreuses personnes sont désespérées ?

Jean-François Mouhot, directeur du centre des Courmettes chez A Rocha France; l’organisation chrétienne internationale de protection de la nature et de l’environnement, est venu parler de sa vision au Temple du Marais. Vous pouvez voir le culte de cette prédication ci-dessous.

Dans Romains 10-13, la Bible dit « Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ».

Jean-François dit que nous avons besoin d’une transformation culturelle et spirituelle, qui doit radicalement changer notre façon de vivre. Il évoque les mots « propriétaires d’esclaves énergétiques » faisant référence à ses recherches et son livre : Des esclaves énergétiques : réflexions sur le changement climatique. Il fait une comparaison entre les premiers courants anti-esclavagistes et l’utilisation de nos jours des énergies fossiles.

Selon lui, il nous faut, au niveau spirituel, renoncer au consumérisme et prendre conscience de cette idolâtrie. Il dit que les spécialistes de l’écologie doivent trouver des solutions et redonner espoir.  La question est que le salut ne viendra pas :

  • Pas de la technologie
  • Pas de l’homme car il ne se sacrifierait pas pour son prochain : activisme, trop de foi en lui-même

Aujourd’hui, il est impossible de s’en sortir sans Dieu selon Jean-François. Le salut vient de Jésus Christ. Seul Dieu peut sauver la planète. Agir, prendre soin de nos environnements, s’engager dans un mouvement est la réponse.

Notre attitude dans l’action doit être :

  • D’être d’humbles disciples
  • Et se laisser faire par Dieu
  • D’être dirigé par le Saint Esprit

Dans 2 chronique 7-14 : « si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. » Si nous espérons en Dieu : rien est impossible. Nous devons demander au St Esprit de nous guider sur comment oeuvrer pour l’écologie. 

Nous remercions vivement Jean-François Mouhot pour son intervention et  l’église verte du Temple du Marais pour l’organisation de ce culte.