FRANCIS CHAN : « Pour qu’Il croisse et que je diminue »

Quand je pense à Francis Chan, les mots qui me viennent directement à l’esprit sont « soif de Dieu », « passion », « changement » et « urgence ». Pasteur, conférencier, enseignant et auteur, que de cordes à son arc ! Mais surtout ce que je retiens : homme de foi.

Je prie comme je respire

Il est à peu près convenu parmi les chrétiens que prier est une “bonne” habitude à prendre ou une discipline spirituelle à cultiver, pour utiliser un langage plus sportif !

Mais voilà : dois-je prier tous les jours, à la même heure? Dois-je parler à Dieu ou lui écrire dans un carnet ? Suis-je censé entendre une voix qui me répond audiblement ? Et puis si je ne prie pas, Dieu va t-il s’énerver contre moi ?

La mort de Jésus est-elle un sacrifice ?

Un sacrifice humain est un acte particulièrement horrible. Pourtant, on entend souvent les chrétiens affirmer que Dieu le Père aurait sacrifié Jésus (son Fils !) pour le salut des hommes. Cette affirmation heurte toujours… Et tant mieux ! C’est le signe d’une part d’un refus de la violence et, d’autre part, d’une confiance dans le fait que Dieu est bon.

Diriger une équipe de louange : prier, s’armer, conduire !

Diriger une équipe de louange vous dites ? C’est choisir les chants et assurer la direction d’équipe, n’est-ce pas ?
C’est ce qu’on serait tentés de penser au premier abord, mais c’est sans compter sur la préparation non visible toute aussi fondamentale : la face cachée de l’iceberg !

Qui fut le premier pasteur du Temple du Marais ?

En rangeant le Temple et en préparant les travaux de la pièce située au-dessus de la petite sacristie où est rangé tout ce qui concerne la musique et le son, on a retrouvé des bustes. Parmi eux, il en est un qui est décrit dans l’Inventaire général des richesses d’Art de la France, Paris, Edifices religieux, tome 3, chapitre « Temple Sainte Marie », inventaire dressé et publié entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème.

S'inscrire à la newsletter