Qu’est-ce que les Livres Saints nous enseignent ?

Les Livres Saints sont riches en enseignements. D’ailleurs, chacun le sait, la Bible est de loin le livre le plus vendu au monde. C’est le best-seller incontestable et incontesté ! C’est simple, des bibles, il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges : il y en a des grosses, des petites, avec ou sans notes, des versions œcuméniques ou en français courant ; il y en a des colorées, avec de jolis graphismes, il y en a même une en légo. Sans compter les dizaines d’applications pour téléphone, de versions en bande dessinée, en manga ou en dessin animé !

Comment la foi peut donner du sens à ma vie ?

Être croyant, avoir la foi : une folie pour certains (les plus cartésiens), un refuge pour d’autres (ceux qui pensent que c’est pour les faibles), une raison d’être pour d’autres encore… Pour nous chrétien·nes, c’est un peu comme un socle, une base, une certaine vision des choses, de la vie. Mais au fait, qu’est-ce que la foi au juste ? Quelle est sa nature, ses effets, les promesses qui y sont rattachées et quelle place lui donner dans notre vie de chrétien·ne ? 

“Jésus sauve !” Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Jésus sauve. On a vu un graffeur, qui avait fait une rencontre avec le Dieu de Jésus-Christ, recouvrir les murs de Paris et autour de cette courte phrase qui était même devenu son pseudo. Jésus sauve. C’est une sorte de devise qu’on retrouve sur des autocollants régulièrement dans différentes langues dans le monde. Jésus sauve. C’est une forme de résumé express de l’Evangile. Mais qu’est-ce que cette phrase peut bien signifier ?

Comment trouver la paix intérieure actuellement ?

Nous arrivons au milieu de l’année et nous voici déjà essoufflés et inquiétés par une actualité sans répit depuis Janvier: guerres, crise climatique, inflation, …pour ne citer que quelques sujets. A ceux-ci nous pourrions ajouter nos tracas du quotidien, nos peines et défaites ainsi que les tensions familiales et professionnelles.

Le travail dans la Bible

Notre société semble être dominée par le travail, la nécessité de travailler, l’utilité du travail, les contraintes et douleurs du travail, les risques du burnout… Il faut travailler plus longtemps, sans quoi ceux qui travaillent sont au risque de ne plus pouvoir nourrir ceux qui le font… Ceux qui ne travaillent pas se retrouvent exclus de la vie en société, il n’y a pas de plus grande exclusion que celle du monde du travail… Et en même temps, nous aspirons tous à travailler moins et le repos est le plus souvent qualifié de «bien mérité ». Il y a aussi cette idée du travail comme source d’accomplissement, car certaines professions sont vues et décrites comme des moyens d’épanouissement tout à fait essentiels.

S'inscrire à la newsletter